Crédit photo site de l'EPFL. Crédit photo site de l'EPFL.
Crédit photo site de l'EPFL.

L'espérance de vie à la naissance est aujourd'hui en Suisse l'une des plus élevées du monde. Elle est passée de 71 ans en 1960 à 82 ans en 2010, selon l’Office fédéral de la statistique. Le statut social d’un individu, à l’exemple de son revenu et de son niveau de formation, joue un rôle crucial sur sa santé et son espérance de vie. Ainsi, en analysant l’espérance de vie dans le canton de Genève au niveau local, des chercheurs et chercheuses du laboratoire Giraph (Geographic Information Research and Analysis in Population Health), liés à l’EPFL et aux HUG, ont imaginé retrouver la même répartition des inégalités en termes d’espérance de vie en fonction des quartiers favorisés et moins favorisés identifiés dans le cadre d’études précédentes.

Ces études montraient en effet une prépondérance de problèmes de santé publique dans les quartiers les plus multiculturels et les plus modestes du canton de Genève. Or, la carte produite dans cette étude met en évidence d’autres zones.

Leur recherche (parue dans Scientific Report), est la première à appliquer une géolocalisation de précision à l’espérance de vie en Suisse.

«Notre travail montre l’intérêt de la géolocalisation pour cette question et pose un premier diagnostic qui mérite d’être investigué plus en avant pour comprendre l’origine des disparités que nous avons trouvées», explique Anaïs Ladoy, première autrice et doctorante à l’EPFL au sein de la Faculté de l’environnement naturel, architectural et construit. «Parfois, les différences d’espérance de vie changent beaucoup d’un côté à l’autre d’une même rue», indique Stéphane Joost, co-auteur correspondant et maître d’enseignement et de recherche au sein du Laboratoire des systèmes d’information géographique EPFL (LASIG).

Années gagnées ou perdues

Les inégalités face à l’espérance de vie se calculent en fonction de la date et du lieu de naissance et de la date de décès d’une personne. Ainsi, un homme né en Suisse en 1960 peut espérer vivre en moyenne jusqu’à 71 ans. Les années de vie supplémentaires valent comme «années gagnées» et un décès avant 71 ans comme «années perdues». Pour cette étude, les chercheurs et chercheuses ont analysé 22’000 décès publiés dans la Feuille d’avis officielle du canton de Genève de 2009 à 2016.

L’empreinte géographique des inégalités à l’espérance de vie a pu être déterminée à l’aide d’analyses géospatiales, en tenant compte des différences liées à la nationalité, l’âge et le sexe des personnes ainsi qu’aux caractéristiques démographiques et socio-économiques des quartiers.

«Le fait que les quartiers les moins favorisés ne montrent pas systématiquement le plus d’années de vie perdues nous fait penser que ces inégalités ont d’autres facteurs que la précarité ou un faible niveau d’éducation au niveau local. On peut par exemple vivre longtemps, malgré une maladie chronique. Les années de vie gagnées et perdues intègrent la totalité des facteurs auxquels sont exposés les gens au cours de leur vie, alors que dans nos autres études, les variables utilisées ne reflètent qu’une infime partie de cette exposition», commente Stéphane Joost.

Depuis plusieurs années, le géographe consacre une partie de sa recherche à l’EPFL à aider les autorités compétentes à mieux cibler les campagnes de prévention de santé publique. «Ces travaux sur l'espérance de vie viennent compléter des études précédentes et permettent de dresser une analyse spatiale de précision des états de santé dans le canton de Genève, ce qui est l’un des objectifs majeurs du groupe Giraph», observe de son côté Idris Guessous, médecin-chef du service de médecine de premier secours aux HUG.

A noter que l’étude tient compte de limitations telles que la présence de maisons de retraite dans certaines rues, la nationalité des défunts, qui induit une espérance de vie à la naissance différente, mais qui n’a pas pu être intégrée au modèle, ou encore, le fait que les chercheurs ignoraient depuis quand les défunts avaient emménagé dans ce qui allait être leur dernière demeure. 

Références : Anaïs Ladoy, Juan R. Vallarta‑Robledo, David De Ridder, José Luis Sandoval, Silvia Stringhini, Henrique Da Costa, Idris Guessous & Stéphane Joost, «Geographic footprints of life expectancy inequalities in the state of Geneva, Switzerland», Scientific Reports, 2 December 2021. DOI : 10.1038/s41598-021-02733-x Communiqué de presse.

De bleu !
J'aime
Contrarié
Voir le détail des réactions

0 commentaire

Utilisateur non connecté
Vous devez vous connecter pour réagir à cet article. Se connecter
Utilisateur non connecté
Vous devez vous connecter pour réagir à cet article. Se connecter

Rédigé par :

Marie Clin d'Œil
256 articles à son actif

Marie Clin d'Œil

Femme, mère, main de fer dans un gant de velours et bien plus encore ...

Dans la même rubrique

La fête des voisins: Un rendez-vous annuel incontournable
L'œil du genevois
23/09/2021 à 12h44

La fête des voisins: Un rendez-vous annuel incontournable

Faire une pause conviviale, se découvrir, se revoir, et chasser l'anonymat des quartiers et des immeubles, voilà bien...

Démarrage de nouveaux chantiers impactant les déplacements dès le 08 novembre 2021
L'œil du genevois
05/11/2021 à 14h00

Démarrage de nouveaux chantiers impactant les déplacements dès le 08 novembre 2021

Dans le cadre de son rôle de coordinateur de la plateforme chantier mobilité (PCM), le département des infrastructure...

Après deux années de chantier l’ensemble de bâtiments situé route de Frontenex 54 a été réhabilité en espace de vie enfantine.
L'œil du genevois
06/05/2022 à 10h49

Après deux années de chantier l’ensemble de bâtiments situé route de Frontenex 54 a été réhabilité en espace de vie enfantine.

Le projet de rénovation a permis de préserver le patrimoine existant, mettant en valeur le caractère exceptionnel de...

Télétravail : les restaurateurs au régime sec !
L'œil du genevois
26/01/2022 à 08h00

Télétravail : les restaurateurs au régime sec !

Le télétravail est le pire ennemi des restaurateurs et de leurs plats du jour.

Pessimisme des consommateurs sur le pouvoir d'achat mais optimisme concernant le marché du travail
L'œil du genevois
02/05/2022 à 09h49

Pessimisme des consommateurs sur le pouvoir d'achat mais optimisme concernant le marché du travail

L’enquête réalisée en avril indique une détérioration importante du climat de consommation. Le pessimisme est notamme...

"All United for Earth", Ensemble pour la Terre ! Demandez le programme !
L'œil du genevois
06/11/2021 à 09h29

"All United for Earth", Ensemble pour la Terre ! Demandez le programme !

A l'occasion de la 26e Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP26), plusieurs institutions e...

Les colis du cœur.
L'œil du genevois
07/10/2021 à 09h46

Les colis du cœur.

Le Conseil administratif a décidé de prolonger la mise à disposition de la salle communale du Môle pour les distribut...

Harcèlement sexuel dans le domaine des arts vivants : analyse des dispositifs de prévention & recommandations
L'œil du genevois
18/03/2022 à 09h40

Harcèlement sexuel dans le domaine des arts vivants : analyse des dispositifs de prévention & recommandations

Comme annoncé à la fin 2021, les Villes de Genève et Meyrin, ainsi que le Département de la cohésion sociale du Canto...

Habiter la ville, habiter le climat.
L'œil du genevois
11/10/2021 à 16h10

Habiter la ville, habiter le climat.

A la veille de la Cop 26 qui se déroulera du 1er au 12 novembre au Royaume-Uni où les experts débattront des multiple...

Les dimanches, devenez un rat de bibliothèque !
L'œil du genevois
12/11/2021 à 08h40

Les dimanches, devenez un rat de bibliothèque !

A compter du 14 novembre et jusqu'au 24 avril, tous les dimanches de 13 h à 17h, profitez des installations de la bib...

Limitation du recours à la main d’œuvre temporaire sur les chantiers publics
L'œil du genevois
24/03/2022 à 09h42

Limitation du recours à la main d’œuvre temporaire sur les chantiers publics

Un bébé nommé ...Griezmann-Mbappé !
L'œil du genevois
06/01/2022 à 09h00

Un bébé nommé ...Griezmann-Mbappé !

Le 1er janvier 2022, le centre hospitalier de Capiapo, au Chili, dans le désert d'Atacama, a vu la naissance du 1er b...

Foyer de Mancy: Une brève déclaration du DIP cet après-midi !
L'œil du genevois
09/02/2022 à 17h12

Foyer de Mancy: Une brève déclaration du DIP cet après-midi !

C'est dans un très bref communiqué que le DIP a tenu à réagir à l'actualité qui concerne le foyer de Mancy ce jour.

COVID-19: la vaccination diminue fortement la charge virale infectieuse.
L'œil du genevois
13/04/2022 à 10h30

COVID-19: la vaccination diminue fortement la charge virale infectieuse.

La mesure de la charge virale des personnes infectées par le SARS-CoV-2 est l’un des principaux facteurs permettant d...

Fin des hospitalisations sociales.
L'œil du genevois
02/03/2022 à 07h14

Fin des hospitalisations sociales.

Les structures dédiées aux mineurs souffrant de problèmes psychologiques ou de comportement accueillent chaque année...

Thierry Apothéloz et le parti socialiste montent au créneau !
L'œil du genevois
10/11/2021 à 17h56

Thierry Apothéloz et le parti socialiste montent au créneau !

Le parti socialiste genevois ne décolère pas quant à l'annonce de l'OCAS. La semaine passée, l'office cantonal des as...

L'Upcyclerie a ouvert ses portes.
L'œil du genevois
08/12/2021 à 15h00

L'Upcyclerie a ouvert ses portes.

Caritas Genève et Wondervision lancent l’Upcyclerie, 63 rue des Bains à Genève. Véritable laboratoire de création et...

Recherche terrains pour gens du voyage !
L'œil du genevois
17/12/2021 à 08h28

Recherche terrains pour gens du voyage !

Le Conseil d'Etat a répondu à deux motions concernant la question de l'accueil des forains et des gens du voyage suis...

Une tombola pour motiver à se vacciner ...
L'œil du genevois
05/11/2021 à 20h01

Une tombola pour motiver à se vacciner ...

Dans le cadre de le semaine nationale pour la vaccination contre la COVID-19, les autorités débordent d'imagination p...

La Fondation Colis du cœur reçoit 2000 peluches.
L'œil du genevois
19/05/2022 à 09h30

La Fondation Colis du cœur reçoit 2000 peluches.

Grâce à la générosité des joueurs du Genève-Servette-Hockey Club, de ses fans et de ses collaborateurs, 2000 peluches...

Précédent
Suivant
Vous aussi, publiez votre article :